Alimentation: les légumineuses, les amis du cœur

Longtemps défini la nourriture des pauvres, les légumineuses sont riches en nourriture, en particulier pour les prestations de santé. Deux études scientifiques récentes, en effet, de confirmer ce que les haricots, les pois, les lentilles, le soja et l’Entreprise ont à offrir, en particulier pour protéger le cœur et les artères.

En particulier, une étude publiée dans la revue scientifique Nutrition, du Métabolisme et les Maladies Cardiovasculaires, en comparant les données de 10 études cliniques, sur un total de 270 patients, met en évidence l’effet de légumes – en particulier les pois, les lentilles, les haricots et les fèves dans la réduction des niveaux de cholestérol LDL, le “mauvais”, car il responsable de la formation de plaques qui peuvent obstruer les vaisseaux sanguins. Les données révèlent que la consommation de chaque jour, entre 80 et 140 g de légumineuses, pour au moins trois semaines, de réduire la moyenne des taux de cholestérol LDL de 8 mg/dl, et le total de 11,8 mg/dl. Une seconde étude, publiée dans le British Journal of Nutrition, a, cependant, a évalué les caractéristiques des différents types de légumineuses, au motif que la plus grande incidence de la réduction du niveau de cholestérol dans le sang jusqu’aux arachides (ils font aussi partie de la famille des légumineuses), avec une diminution du taux de cholestérol total de 7 pour cent, et les haricots blancs sont capables de réduire le taux de cholestérol total de 6 pour cent et le taux de cholestérol LDL de 9 pour cent. Large, par conséquent, la consommation de légumineuses, qui ne peut pas manquer dans une alimentation équilibrée: faible en gras, riche en protéines et en fibres et très rassasiant.

En outre, sont parmi les légumes riches en calcium, mais aussi de fournir une bonne source de vitamine B1, de fer et de potassium. Sur les minéraux, la dernière citée, l’étude révèle également que la contribution de l’minérale varie selon la qualité de la légumineuse choisi, par exemple le soja et les haricots avec de l’œil sont les plus riches en fer, mais c’est la teneur en minéraux dans le haricot commun est plus biodisponible, et donc plus assimilable par l’organisme.