Allergies: 7 millions d’Italiens avec des symptômes inquiétants

C’est le temps des allergies. Il est estimé que seulement 7 millions d’Italiens qui sont aux prises avec d’inquiétants symptômes, comme la fatigue, des maux de tête, le nez dégoulinant, les yeux rouges et des nausées. Pour aider à la propagation du pollen qui déterminent les réactions allergiques, c’est le vent, qui, selon l’avis des experts, il ne fait qu’aggraver la situation.

Quant aux allergies, vous devez être prudent, en particulier pour les enfants, pour lesquels il peut y avoir des lignes directrices spécifiques. Domenico Schiavino, directeur du département d’allergologie de la Polyclinique de l’hôpital Gemelli de Rome, a noté: Nous sommes dans un moment assez intense et le vent, qui a été enregistrée dans de nombreux domaines de la péninsule, ce qui fait qu’aggraver le problème, car il mélange tout et augmente la concentration de pollen dans l’air inspiré que dans le reste de l’air.

Pour vous protéger de pollen, il serait préférable d’éviter l’exposition à eux. Cependant, vous devez se rappeler que, pour les allergies, le rôle du climat et de la pollution considérable.

Ceux qui partent en vélo ou en moto, vous pouvez éviter les risques en utilisant le casque intégral, tandis que ceux qui utilisent la voiture serait préférable de garder les fenêtres fermées. Tous en attente de passer à la phase la plus intense, qui durera jusqu’à la fin du mois de juin. Dans cette période, le pollen de parietaria, et des herbes commencent à rétrécir, et vous aurez à traiter avec d’autres formes d’allergies, comme ceux de l’armoise et l’absinthe, qui, cependant, sont soumis à une faible prise de conscience. Si l’on considère que, récemment, s’est également propagé l’allergie à l’ambroisie, le problème est plus compliqué. Vous pouvez toujours défendre avec des précautions simples.