Conseils pour le Bronzage

Le temps de la mer, le temps de bronzer, et quoi de plus beau qu’un corps bronzés et avec de l’ambre réflexions, peut-être, ici et là, mélangé avec du sel de mer?

Mais attention à la course pour le bronzage à tout prix, la peau peut aussi être brûlé par une exposition excessive aux rayons du soleil, de la vérité peut également se produire dans l’hiver avec des lampes solaires, mais avec la belle saison, au risque de nous enchanter par un bronzage à tout prix est de plus en plus fréquentes.

Par conséquent, à tan, aucune brûlure du soleil, parce que le risque de ne pas se rendre compte que nous sommes la cuisson sous les rayons du soleil est haut, vous aurez besoin d’un minimum de précaution et de la prise de conscience que bon tan pas la conquête de certains dans une journée. La conséquence de l’inattention ou de l’impatience, de la est la brûlure solaire causée par une exposition excessive aux rayons ultraviolets, les dommages de la peau, parfois graves.

La tan, cependant, est tout à fait autre chose et a un effet qui est uniforme sur toute la surface de la peau et dépend de la production de mélanine, qui est celui qui nous donne la belle couleur ambrée. Aussi le bronzage n’est pas la même pour tout le monde, tout dépend de la couleur de la peau, la peau sombre est moins sensible aux rayons uv par rapport à ceux qui en ont, clair et non seulement cela, les muqueuses et le cartilage sont plus sensibles, ainsi que les enfants et les personnes âgées par rapport aux jeunes et adultes sont les plus délicates et, enfin, le soleil tape plus entre 11 et 16: 00.

Ils semblent tous être des choses évidentes, et pourtant, à en juger par les interventions effectuées par du personnel de santé dans les opérations de sauvetage de personnes souffrant de coups de soleil ,évident, il y a très peu, et la perte de conscience, tellement.

Les signes typiques de brûlure solaire, montrent généralement après quelques heures, par une exposition excessive, la peau rougie et très douloureux au moindre contact, si la brûlure est plus grave apparaître des bulles, dans ce cas, il n’est pas exclu que le sujet se désole de la fatigue, des maux de tête, déshydratation. Habituellement, le total de guérison a lieu dans moins d’une semaine.

Il y est-à-dire que la brûlure solaire, si ce n’est pas grave, se résout spontanément, sans quitter le particulier lendemain. Si la douleur est très intense, c’est reconnaître le sentiment de malaise avec le vertige jusqu’à l’évanouissement, ou rendez-vous immédiatement à l’Urgence, le risque d’un coup de chaleur, ajouté à la gravure, il n’est pas exclu.

Mais que faire quand la combustion est complète?

Afin de sentir le soulagement de c’est une bonne idée pour soulager la douleur avec de l’eau tiède et ensuite passer à des crèmes hydratantes.

Il peut également être utile de disposer d’une pommade à base de cortisone, en gardant à l’esprit que la cortisone par voie topique est absorbée par la peau et pénétrer dans le sang et cela doit être pris en compte. Non, au contraire, l’utilisation d’antihistaminiques topiques utilisation, sans l’avis d’un médecin.

Contre la douleur, il ira bien sur anti-inflammatoire, de préférence d’un type que vous avez déjà utilisés pour d’autres raisons, et avec qui vous vous sentez de secours. Expérimenter avec de nouvelles molécules, au cours d’un effet aigu, avec le risque de ne pas agir pour le meilleur n’est jamais conseillé, pour une raison quelconque, car le risque de prendre une quantité excessive de drogues, avec des effets négatifs sur la santé.

Afin de limiter les effets de la déshydratation, buvez beaucoup de liquides, l’attention, jamais d’alcool, ce qui, d’ailleurs, ont également un effet vasodilatateur, est aux boissons sucrées, en gardant à l’esprit que, toutefois, ne permet pas de soulager la soif, non, absolue, de boissons glacées.

Comme mesure préventive, l’exposition au soleil d’une manière progressive, en donnant le corps de la capacité à produire de la mélanine, et aussi, utiliser filtres solaires, sur ces vous devez vous rappeler que le plus léger de la peau, le plus élevé devrait être le facteur de protection. En l’absence de ces facteurs de protection, l’exposition, en particulier dans les premiers jours, ne doit pas dépasser quelques minutes, les heures de maximum d’ensoleillement, c’est pour éviter les brûlures et les éruptions cutanées graves.

Une dernière recommandation, de nombreux médicaments ne doit pas être pris si vous êtes exposé à la lumière du soleil, certains de ces derniers sont dans l’usage commun, et peut-être que vous assumez sans savoir que, avec l’exposition au soleil peut avoir des effets secondaires, même désagréable; si vous avez des doutes, parlez-en à votre médecin de famille.