Des adhérences, des symptômes intestinaux, de l’alimentation et de traitement

Quelles sont les adhérences de l’intestin? Quels sont les symptômes, le régime alimentaire recommandé et la possibilité de soigner? Les adhérences intestinales sont des bandes de tissu qui se forme entre les organes de l’abdomen suite à un traumatisme, une maladie inflammatoire, ou, plus facilement, comme une conséquence d’une intervention chirurgicale. Ils peuvent être considérés comme des cicatrices, à l’intérieur ou sur la colline matière fibreuse qui peut parfois causer des douleurs abdominales ou, dans les cas plus graves, l’infertilité féminine ou une occlusion intestinale. En fonction de la densité du tissu fibreux touchés, les adhérences peuvent être définis et classés comme légers ou graves.

Les symptômes et les conséquences Généralement les adhérences abdominales sont asymptomatiques, et, par conséquent, les troubles liés à eux sont négligés au fil du temps. La possible émergence des problèmes les plus graves se manifeste par l’apparition de douleurs abdominales ou pelviennes, chronique généralisée, qui peut vous faire croire à tort à d’autres conditions médicales, telles que l’endométriose, qui a aussi des symptômes similaires. Dans les cas les plus graves, les adhérences peuvent provoquer un blocage intestinal. Dans ce cas, la personne malade va vous avertir intenses crampes dans l’abdomen, sensation de ballonnements, des nausées et de la constipation. Une autre conséquence possible de ce type de poignée est la stérilité féminine, où les adhérences peuvent se tordre le Tube Fallopio, empêchant ainsi les oeufs fécondés atteindre l’utérus.

Si l’intensité de la douleur augmente au fil du temps et que les symptômes s’aggravent, il est préférable, par conséquent, de consulter votre médecin ou contacter un hôpital de la structure de la cuisine équipée. L’alimentation et les soins En présence d’adhérences, asymptomatique, et pas particulièrement difficile, il n’y a pas de remède ou de traitement spécifique. Dans les cas les plus graves, au lieu de cela, le médecin sera en mesure d’évaluer s’il est nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale laparoscopique spécifique avec le risque d’assez petite taille qu’ils peuvent former de nouvelles adhésions. En présence d’une obstruction intestinale complète de l’opération d’urgence s’avère, toutefois, la seule solution possible. En présence d’une obstruction partielle, cependant, la douleur peut être atténuée en suivant un régime alimentaire liquide dépourvu de produits laitiers, de la fibre, et les pauvres de scories pour quelques jours. Devrait éviter les aliments gras, les aliments frits, de l’alcool et tous les aliments qui sont difficiles à digérer pour le corps. Sont autorisés, au lieu de cela, le riz et les pâtes, poissons et viandes maigres, de préférence dégraisser complètement, et de jus de fruits ou de légumes dépourvue de graines.