Diagnostic: imagerie par résonance magnétique “mini” pour les articulations

De petite taille mais de grande caractéristiques: un nouveau système d’imagerie par résonance magnétique et ostéo-articulaire a été présenté, pour la première fois en Italie, au récent Congrès de Radiologie Médicale Sirm de Vérone. Oni Msk Extrême 1.5 représente une révolution dans l’imagerie des extrémités du corps.

Un outil précis, en plus de la traditionnelle imagerie par résonance magnétique, avec une valeur ajoutée importante, en termes de coûts et de confort pour le patient. En fait, le nouveau système de diagnostic permet d’effectuer l’examen sans avoir à introduire le corps tout entier dans le scanner. L’imagerie ostéo-articulaire est destiné à l’analyse détaillée des articulations comme le genou, le pied, le coude, la main et le poignet. S’adapte à l’intérieur de l’appareil, seul le conjoint d’être examiné, tandis que le reste du corps peut rester à l’extérieur. L’image qui en résulte permet de diagnostiquer les maladies des articulations, de plus en plus répandue, et de mettre en évidence les meilleures caractéristiques.

Pour l’œil averti de cette petite, la grande machine, il n’échappe pas, même les plus petites lésions, souvent non détectées par la méthode classique. Confortable, rapide, petit, car il est beaucoup plus petit en taille par rapport à l’équipement traditionnel, mais aussi très efficace. Ce système de diagnostic également les avantages de la gradients les plus performants disponibles sur le marché, à la fois en termes d’intensité et de vitesse. Les images des os et des articulations sont de très haute définition et d’assurer une grande précision du diagnostic. Une technologie qui est vraiment innovant, capable de combiner diagnostic d’excellence avec un minimum d’impact en termes d’espace, de facilité d’utilisation pour l’opérateur et le confort total pour le patient. Image accordée par: ge healthcare