Dioxine: les contrôles dans les entreprises

Est déjà de retour de l’alarme à la dioxine après les 150 des saisies de viande est suspect: la dernière déclaration de l’EFSA, l’autorité de la santé qui a fait les reliefs de la quantité de dioxines présentes dans les viandes, sont dans le sens de la liberté.

Les dioxines se trouve dans la chair de l’irlandais le porc n’est pas dangereux pour la santé de l’homme, à qui, après les vérifications demandées par la Commission Européenne le 8 décembre dernier, l’autorité a assuré qu’il n’y a pas eu d’impact sur la santé humaine, en raison de la petite quantité détectée.

Les cas extrêmes qui ont été présentés en comité de décrire la situation actuelle sont les suivants:

Si un homme avait mangé de porc contaminée pendant trois mois consécutifs, tous les jours, même en quantité abondante, sa concentration dans le sang de la dioxine serait augmenté d’environ 10%, qui, en l’espace d’une vie a un sens, mais dans trois mois, ne crée pas de problème de santé.

Si une personne a mangé beaucoup de viande de porc tous les jours, en une quantité d’au moins le triple de la normale, dans les 90 jours peut montrer une augmentation de la tolérance, mais n’a pas d’impact sur la santé ou au niveau des organes.

Pour cela, l’autorité a déclaré que l’état de l’alarme, en dépit des contrôles continueront jusqu’à l’achèvement de la santé, sera de retour.

Source: REUTERS Photo de Google