La tuberculose, le 24 mars, la Journée mondiale de lutte contre elle

Le 24 mars prochain, sera la Journée mondiale pour la lutte contre la tuberculose. Cette maladie, qui semblait à la défaite, dans la réalité, il est toujours “vivant et bien”; selon les données statistiques, dans le Vieux Continent, il est très difficile de le combattre et de le vaincre. Sont encore beaucoup de personnes qui contractent la tuberculose, les chiffres parlent d’environ 4 mille cas par an. Les numéros qui sont trop élevés, si l’on pense à l’innovation dans la recherche.

Compte tenu de la présence de nombreux cas, et de la difficulté de l’éradication de cette maladie, selon la revendication du centre Européen de prévention et contrôle des maladies (Ecdc) et de la région européenne de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), sera célébré dans quelques jours de cet événement pour sensibiliser le public et les soins de santé pour ce problème. Cette Journée sera l’occasion pour les deux associations de se faire entendre avec le nouveau rapport de surveillance de la Tuberculose en Europe 2009. En Europe, il y a une forme de tuberculose multirésistantes, et avec un pourcentage de réussite du traitement, très faible.

En fait, les données parlent clairement: environ 40 000 cas ont été enregistrés dans les Pays de l’Union Européenne. Notre Pays est parmi ceux qui, en fait, ne peut pas se vanter d’une série de bas. En 2008, le pourcentage de cas de tuberculose, de l’ordre de 5%, qui couvrait les enfants âgés entre 0 et 14 ans; 2,5% incluse les enfants de moins de 5 ans. L’augmentation de la propagation de la maladie, il doit, avant tout, à des infections qui se produisent dans l’environnement de l’école.