Médicaments: pourquoi les italiens aller à la pharmacie

Nous allons souvent à la pharmacie et, pour peu que peuvent offrir, en dépit d’eux, même dans la pharmacie, mais parce que les italiens vont à la messe dans ces points de vente? Pour acheter les médicaments direz-vous, certes, mais qui-le-médicaments en vente libre, c’est à dire, ceux qui dispensable sans ordonnance, nos compatriotes sont à la recherche pour plus?

Il n’est pas difficile à imaginer si l’on considère que le mal de gorge, la toux, la fièvre, les troubles intestinaux sont ceux qui menacent le plus à notre bien-être, si nous ajoutons à cela la rhinite, congestion nasale et d’autres affections souvent de la saison, nous comprenons que la raison pour aller à la pharmacie il y a de tout, au point que le Ministère de la Santé a voulu voir les choses clairement et a dressé une liste avec les produits achetés.

Selon le Ministère dans la seconde moitié de 2009, les italiens ont acheté en vrac, de l’acétaminophène, le nom commercial le plus connu est le Paracétamol, l’ingrédient actif viens de voir qu’ils ont été vendus 3.704.636, alors nous avons la onguents en gel contre les douleurs articulaires, ont été vendus dans la période 2.560.690 morceaux et en troisième position, nous trouvons l’Aspirine, 2.141.677 emballage, suivi de près par d’importantes anti-inflammatoire de l’Ibuprofène, ou, 2.037.009 .

Mais les italiens sont également attentifs à la flore bactérienne intestinale qui l’Enterogermina, surtout si elle est associée avec des antibiotiques et, un autre problème commun avec la constipation, traités avec un million et 525 mille et 804 morceaux de glycérol et de la camomille (1.113.919).

Aller pour les grands aussi le spray nasal 1.505.946 pièces et plus de deux millions de packs de diluants, immédiatement suivi par plus d’un million de paquets de rince-bouche.