Naples: plancher de déchets avec un numéro gratuit

Naples: plancher de déchets avec un numéro gratuit

Rifiuti

Dans le Conseil des Ministres, qui s’est tenue à Naples, le 21 Mai dernier, quelques mesures concrètes dans la résolution du problème de santé, liée à la cession de difficile de déchets en Italie, ont été prises: la première mesure est celle de la “le Plan d’intervention chirurgicale sur la santé de l’urgence des déchets en Campanie” .

Le plan a été présenté par le Ministre du Travail, de la Santé et des Politiques sociales ministre, Maurizio Sacconi, en collaboration avec le sous-Secrétaire en charge de la santé, Ferruccio Fazio. L’articulation du plan prévoit trois types d’intervention: tout d’abord ne informaone et expliquer comment vous défendre contre la surabondance des déchets ménagers, en commençant par le choix de l’achat éclairées.

L’Information sur les risques liés à la santé, en cas d’échec à l’élimination des déchets, avec la mise en place d’un observatoire permanent des professionnels de la santé dans le domaine et la surveillance de l’état de santé, de l’environnement et de la nourriture sont les deux autres méthodes apporccio au problème. Le Ministère s’attend à ce qu’il faudra au moins trois ans, de dix millions d’euros, pour la restauration de la situation de la région de Campanie.

Et toujours de la part du Ministère du Travail, de la Santé et des Politiques sociales, en particulier le Secteur de la Santé, et de la disponibilité de la ligne téléphonique sans frais le numéro de 1500, le nombre que servir le citoyen à être informé correctement sur le thème de “la santé et des déchets”. Le numéro de téléphone est déjà en service du lundi au vendredi, entre les heures de 8 h à 18 h, à partir de jeudi, 22 mai.

Le service peut gérer environ 5 millions d’appels par jour, et à la centrale de répondre à des opérateurs spécialement formés et expérimentés dans le Ministère: le projet a été réalisé avec le soutien scientifique de l’Institut de la santé et mis en œuvre en collaboration avec les carabiniers pour la protection de la Santé (NAS).