Nez: tous les remèdes naturels et pharmacologiques

Nez bouché, qui est partie de la caractéristique des symptômes de la grippe, il peut être vraiment ennuyeux. La congestion nasale provoque des difficultés respiratoires. Pour cette raison, nous sentons le besoin de se débarrasser dès que possible et efficace de cette condition. Pour cela, on peut utiliser des remèdes naturels ou à la drogue, à la fois dans le cas de rhumes que, dans le cas de la rhinite due à une allergie. Ces solutions peuvent être utiles même si le trouble est sans mucus. Nous allons voir quelles sont toutes les voies de recours, auxquels nous pouvons faire appel.

Les remèdes naturels

Remèdes naturels pour le nez bouché sont différents. Très important est peut-être les a rassemblés, et ceux de la bicarbonate de soude et de l’eucalyptus. Ces chaudes vapeurs sont effectués jusqu’à disparition des symptômes. L’eau bout dans une casserole, vous devez ajouter une cuillère à soupe de bicarbonate de soude ou de quelques gouttes de l’huile essentielle d’eucalyptus.

La tête doit être couverte d’une serviette, et vous devez respirer profondément. Il est un remède particulièrement recommandé pour la soirée, parce que de cette façon, le nez peut être libérée au cours de la nuit.

Ne pas oublier le rôle possible joué par les boissons chaudes. Ils peuvent aller bien, non seulement le classique des tisanes, en particulier le gingembre et l’échinacée, qui renforcent le système immunitaire.

Vous pouvez également profiter de la les soupes à base de légumes du bouillon.

Il y a aussi ceux qui ont recours à des aliments en particulier. Parmi ces derniers nous pouvons nous rappeler les oignons, qui contiennent des substances qui peuvent stimuler le nez, et les épices, telles que, par exemple, le piment qui a un effet précis sur le nez, conduisant à la libération de la glaire.

Un autre remède à considérer est de l’huile de sésame. Celui-ci doit être faite tiède, et doit être appliqué avec les doigts quelques gouttes sur l’intérieur de la cavité nasale. Il suffit de frotter doucement les narines, sans l’inspiration, afin de résoudre le problème de la sécheresse des muqueuses.

Les médicaments

Le pharmacologique de recours à l’encontre du nez se composent principalement dans les antipyrétiques et anti-inflammatoires. Les médicaments qui agissent contre le froid, la promotion de la guérison, et, par conséquent, même la libération du nez. Il existe des médicaments sous la forme d’un spray nasal, ou d’autres dédiés à l’administration par voie orale, tels que la pseudoéphédrine, qui est la drogue la plus largement utilisée dans la thérapie comme un décongestionnant nasal. Le principe actif peut également être utilisé en combinaison avec des antihistaminiques ou de l’acétaminophène. La pseudoéphédrine stimule la libération de la noradrénaline, produisant un effet constricteur de vaisseaux sanguins.

Dans le cas des allergies, les antihistaminiques peuvent être administrés, qui peut être associé avec des corticostéroïdes. Dans le cas de la rhinite allergique, le médecin peut choisir de fluticasone ou de mométasone (spray nasal); pour l’administration par voie orale généralement, l’utilisation de la prednisone.