Noël: les règles anti-blow out, ne pas prendre du poids

Les excès des vacances sont vraiment au coin de la rue. À partir de ce soir jusqu’à l’épiphanie, le risque de tomber dans le piège de la gourmande et haute teneur en calories des repas, des dîners et des réunions de famille est très élevé. Pour profiter de Noël et les célébrations de la période, sans casser la ligne, à accumuler des kilos en trop, voici quelques conseils utiles de l’expert.

Il n’y a pas de véritables règles “anti-binge”, à la fois les grands et les petits trucs à consulter les nombreuses tentations culinaires de Noël et de la région environnante. Voici les suggestions de l’expert, le dr. Paule Vinciguerra, psychothérapeute et présidente de Eurodap, de l’Association Européenne de Troubles, les Attaques de Panique. Première règle, ne pas en faire trop: “le menu ne doit pas être pour un déjeuner de mariage que sur le contraire qui se produit, alors nous allons continuer dans le cours et la quantité, nous essayons d’être conscient que nous ne serons pas 30 à la table, mais peut-être seulement 10”. La deuxième règle, attention aux condiments: “éviter, aussi, dans la cuisine, à faire des plats en utilisant trop de condiments. Très souvent, l’angoisse de la maîtresse de la maison apporte une super saison de la nourriture, pour être assuré qu’il sera définitivement tout bon.” Troisième règle, pas de repas infiniti: “nous avons besoin de réduire le temps pendant lequel nous nous arrêterons assis à la table, ou à tout le moins, nous devons retirer de la table de la nourriture. Être assis et le chat, ayant devant les yeux les bonnes choses à manger va nous forcer à prendre un plat de petite ou grande, mais la répétition de la dégustation.

Il a été montré dans des recherches récentes, que la loi d’impulsion de l’alimentation est souvent l’une des raisons de l’excès de poids. Il est donc nécessaire de le retirer de la vue de la nourriture.” Quatrième règle, pas d’ennui: “rester assis, sans pauses de sortir et de marcher, ainsi que pour ralentir votre métabolisme et à créer ce sentiment d’apathie qui nous pousse à rechercher de la nourriture de relance. Plus vous en mangez, plus vous avez la sensation de faim.” Cinquième règle, bougez! “Nous attendons après les déjeuners et les dîners, tous ensemble, nous allons faire une marche, de la marche et, éventuellement, à un rythme rapide, le froid va nous aider.”