Stress: grâce aux trois protéines peut être réduit

Le trouble de Stress, qui est devenu caractéristique de beaucoup de gens de tout âge, peut être inhibée, réduit, grâce à la découverte de trois protéines. En fait, de bloquer le stress, il serait possible, grâce aux caractéristiques du cerveau: en fait, serait prise en compte de ces protéines, la présence de ce qui serait la cause de tous les problèmes, en corrélation avec les événements qui se produisent dans la vie quotidienne de chacun.

C’est le résultat d’une étude, réalisée par une équipe de chercheurs de l’Institut Weizmann des Sciences (Israël), menée par le temps sur la souris. Un groupe de ces animaux a été génétiquement modifié ou non, en le privant de trois protéines, tandis que le second groupe, le contrôle, est resté avec ce dernier. Les souris ont été soumises à une série d’événements stressants, et après 24 heures, les chercheurs ont vérifié que le premier groupe a bien réagi, malgré le stress, tandis que la seconde était encore en état de choc. La recherche, publiée dans les actes de l’Académie Nationale des Sciences (PNAS), et menée par le dr. Alon Chen, il est très important d’être en mesure de comprendre, puis d’aider tous ceux qui sont touchés, plus ou moins intensément, par le stress.

En fait, pas tous réagir, ou de supporter, dans certaines situations ou de problèmes, de la même manière. Cela dépend des quantités dans lesquelles ils sont présents dans les trois protéines (urocortine 1, 2 et 3), qui est pourquoi certains sont capables d’aller de l’avant ou à supporter, par rapport à d’autres.