Tabac: arrêter de fumer avec la réalité virtuelle

La fumée est une dépendance dont beaucoup voudraient se débarrasser de, mais il n’est pas facile à suivre et, surtout, de poursuivre dans la réalisation de programmes spécifiques pour les fumeurs pour les aider à cesser de fumer et à supporter les effets de la rétractation. Pourtant, il est un moyen utile qui sert de support aux techniques réalisées à se débarrasser de la fumée. C’est à l’aide de la réalité virtuelle.

En cela, les fumeurs sont invités à écraser un paquet de cigarettes. Le tout est basé sur le virtuel, mais il semble que les effets sur la vie réelle, ne sont pas négligeables. Pour révéler qu’il s’agit d’une étude menée par Benoit Girard, chercheur à l’Université du Québec, qui a impliqué 91 fumeurs qui faisaient partie d’un groupe sur une période de douze semaines pour les aider à cesser de fumer.

Les sujets ont été placés dans un environnement virtuel. La moitié des fumeurs avaient la tâche de détruire un paquet de cigarettes virtuelles, les autres avaient à s’emparer d’une bille virtuelle.

À la fin de l’expérience, et dans la période qui a suivi a été constaté que ceux qui avaient détruit pratiquement toutes les cigarettes ont été en mesure d’arrêter de fumer plus facilement que d’autres.

15% des fumeurs appartenant au premier groupe pourrait conduire à la fin du programme, comparativement à 2% de ceux qui ont fait partie du deuxième groupe. En outre, 40% de ceux qui avaient détruit le package ne peut pas fumer pendant six mois, un taux qui est limitée à 20% de ceux qui ont attrapé la balle virtuelle. Les actions de la quasi-avoir une grande influence sur notre esprit.

Image tirée de: la république.il