Tan: watch out pour le soleil de mai et de juin

Un moment et parler plus de la moitié il ya un siècle, on a cru que les effets thérapeutiques des rayons du soleil sont telles que nous pouvons affirmer sans risque d’erreur que dans le soleil, vous pourriez être sans protection dans une période plus longue allant jusqu’à se brûler. J’ai pris des décennies pour comprendre que les rayons solaires sont bons qu’à des doses qui ne sont pas excessifs, et après une exposition graduelle et contrôlée, sous réserve d’un droit de protection. La preuve de la mauvaise face du soleil, prises sans la politique au-delà de la temibilissimi les mélanomes, le vieillissement de la peau prématurément, les rides, les taches, et ainsi de suite.

Certains aujourd’hui que cinqunt’années il y a, nous sommes plus prudents, mais pas trop, il suffit de dire que quelqu’un croit que le soleil fait mal, en prenant toujours en compte les limites ci-dessus, seulement pendant la haute saison d’été, en juillet et en août, tandis que le soleil de mai et de juin semble être complètement inoffensif; comment mal, avertissent les experts.

La première règle est particulièrement vrai pour les mères avec des enfants, les préoccupations de l’habitude, de nombreux parents, pour répandre les enfants avec les crèmes de ne plus suivre le petit prélassant au soleil, jouer, bouger, transpirer, et la baignade dans l’eau. Cette procédure, selon les experts, est encore plus nocif que l’absence de protection pour le simple fait qu’un enfant sans crème sur lui est contrôlé et encouragés à trouver un abri dans l’ombre, l’enfant est “ protégée”, au lieu de cela, est laissé à son sort sur la broche….pour éviter tout cela, nous devons nous rappeler que les crèmes après une période de temps, en raison du fait qu’une partie est absorbée et une autre partie est dispersée entre la transpiration et l’évaporation, doit être re-propagation si vous ne voulez pas le bébé à frire.

Mais il n’y est plus; par exemple, que le soleil de mai et de juin, ne doit pas induire en erreur les faits, car les jours sont moins chaud par rapport à l’autre les mois d’été, au lieu de cela, sachez que les rayons UV sont les plus forts dans ces deux mois que dans les autres; il s’en suit que des précautions doivent être maximum pour tout le monde, surtout pour les enfants, et de ceux-ci, en particulier pour ceux qui ont un âge de moins de quatre ans, ces petits ne seront jamais laissés dehors dans le soleil.